samedi 15 décembre 2018
  • Accueil
  • Editorial
  • en Marge de la Première Campagne Officinale de dépistage du diabète

en Marge de la Première Campagne Officinale de dépistage du diabète

Témoignages d’un Pharmacien et d’un médecin

Dr Anwar CHERKAOUI
 
La Campagne Officinale de dépistage du Diabète de type 2, lancée le 13 juillet 2016, dans les officines de Rabat, Salé, Témara, Kenitra, Tiflet et Khemissat, programmée sur 3 jours, se prolongera probablement au-delà de cette date, selon ses organisateurs. Le Site www.sante21.ma, qui a, le premier, soutenu et applaudi cette initiative des pharmaciens d’officine, avec la collaboration de plusieurs partenaires, publient deux témoignages, d’un pharmacien, Dr Zniber Mohamed Jamal et d’un médecin, Dr Hamdoun Lhassani, médecin endocrinologue, commentant cette action médicale citoyenne.
 
Pour une meilleure connaissance des missions de l’acte pharmaceutique
 
Dr ZniberDr ZNIBER Mohammed Jamal (Pharmacien- RABAT) auteur de plusieurs livres sur l’économie de la Santé
L’étendue des compétences scientifiques du pharmacien contribue largement à fonder sa spécificité. Elle donne également la mesure de sa responsabilité morale devant chaque malade et devant la collectivité. C’est pour cette raison que sa profession est à la fois très réglementée et porteuse d’une authentique responsabilité sociale.
 
Dans notre environnement socio-économique marocain, bon nombre de nos concitoyens dévalorisent l’acte pharmaceutique et la prestation intellectuelle du pharmacien qui est assimilée à un simple commerçant alors que la délivrance du médicament est logiquement accompagnée de conseils par un vrai professionnel de santé.
 
Face à la crise que traversent tous les systèmes de santé à travers le monde, et dans la perspective d’une maîtrise médicalisée des dépenses, les pays les plus développés sollicitent de plus en plus le pharmacien d’officine et ses compétences. L’accompagnement thérapeutique, le suivi pharmaceutique, la surveillance de l’observance des traitements sont les principaux axes de développement des nouvelles missions qui lui sont confiées dans les pays les plus développés.
 
C’est dans cet esprit qu’est lancée, par le ministère de la santé et le Conseil National de l’Ordre des pharmaciens,  l’expérience pilote concernant le dépistage du diabète du type 2 au niveau de la région de RABAT.
 
Pour détecter les diabétiques qui échappent au circuit traditionnel de la santé
 
Dr Hamdoun lhassaniDr Hamdoun Lhassani
Président de la société Marocaine d’Endocrinologie, Diabétologie et nutrition (SMEDIAN)
Le diabète est une maladie grave qui touche plus de 3 millions de marocaines et de marocains, adultes et enfants. Les malades atteints de diabète peuvent mener une vie normale, à condition que leur diabète soit détecté à temps, diagnostiqué et bien suivi par un médecin endocrinologue, pour la mise en route de la stratégie thérapeutique.
 
C’est pour cette raison, que cette première campagne de dépistage du diabète de type2,  lancée depuis le 13  juillet 2016 par Le Conseil régional des pharmaciens d'officine du Nord, organisée, en collaboration de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, la société Marocaine d’Endocrinologie, Diabétologie et nutrition (SMEDIAN) et  les pharmaciens de Rabat et régions, sous l’égide du ministère de la Santé, vient à point nommé pour détecter les diabétiques qui échappent au circuit traditionnel de la santé.
 
Cette initiative de nos  collègues pharmaciens, renforce notre conviction de la nécessité d’une  approche multidisciplinaire (Diabétologues, pharmaciens, biologistes, médecins généralistes, podologues, associations de malades), pour juguler la progression de ce mal silencieux dont les 2/3 des patients sont suivis dans le secteur libéral marocain et le 1/3 dans les structures de santé publique.
 
Par ailleurs, l’action de la société marocaine d’endocrinologie et de  diabétologie (SMEDIAN) s’inscrit parfaitement dans les orientations du ministère de la santé, qui a lancé depuis  juin 2015 une campagne de sensibilisation contre le diabète et surtout  rejoint la stratégie de l’organisation mondiale de la Santé, qui a consacré sa journée mondiale de la santé, du 7 avril 2016 au diabète.
 
La SMEDIAN, continuera à travailler dans cette logique de multidisciplinarité, avec tous les autres professionnels de la Santé, essentiellement lors de ces prochaines échéances, la Journée mondiale du Diabète (14 novembre 2016), notre 40ème Congrès national (Tanger 2017), et le congrès Africain de Diabétologie ( Maroc 2018)

Mots-clés: SMEDIAN, Dépistage du Diabète

ImprimerE-mail


 

Diabetonews Maroc

Quoi de neuf sur le Diabète?

Premier journal marocain d'information et de formation sur le Diabète.

Suivez-nous sur Facebook

Nos partenaires